Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Manger du chien au Vietnam

vietnam en profondeur - manger du chien
vietnam en profondeur - manger du chien

Source : lukeduggleby.com

Rien que lire le titre, je sais que ça suscite tout de suite une réaction immédiate chez les lecteurs. Je suis quasi certain qu’un bon nombre de gens vont me dire : “Mais c’est quoi délire? Comment un peuple ose manger du chien considéré comme notre animal de compagnie? Quelle sauvagerie!”. C’est trop facile de juger un peuple à première vue, tout comme les Asiatiques qui considèrent le fromage français dégueulasse. Si on est un vrai voyageur, on cherche à comprendre pourquoi au lieu de blâmer ou mépriser. On s’entend sur ce point. Alors j’ai décidé de vous fournir les explications culturelles sur le rapport entre les Vietnamiens et la viande de chien. Encore une fois, on ne peut pas se limiter uniquement à un constat visuel. Si manger du chien est le résultat, son origine culturelle est la cause. Cet article fait partie du guide complet sur la cuisine vietnamienne que je vais publier probablement février prochain

Divergene culturelle sur le rapport avec le chien

Dans le monde occidental, le chien est symbole de la loyauté, de l’amitié et de la confiance. Pour un Vietnamien, le chien est un gardien de la maison tout court. Il est là pour surveiller le domicile et les élevages quand son maître est absent. C’est une tradition qui reste ancrée dans la mentalité vietnamienne depuis des siècles, surtout pour ceux qui vivent de la riziculture à la campagne. Dans cette optique, quand le chien part “à la retraite”, il finit naturellement sa vie dans une casserole comme ses camarades poulets, canards, cochons ou buffles. Il faut savoir que la société vietnamienne se base essentiellement sur la paysannerie et on vivait dans la pauvreté pendant des années. Pour nourir les membres de la famille, manger du chien était une alternative en période de disettes.

vietnam en profondeur - manger du chien

Jusqu’ici, je souligne une remarque notable : quand le chien est une solution alimentaire pour les gens qui crèvent de faim, ce même chien peut vivre dans un luxe ailleurs en Occident. Beaucoup de touristes vietnamiens ont l’occasion de faire les courses dans les supermarchés en Europe lors de leur voyage organisé. Ils repèrent facilement un rayon alimentaire pour animaux de compagnie.

vietnam en profondeur - manger du chien

Une boîte de croquettes pour chien en France coûte plus cher qu’un bol de riz pour un paysan vietnamien!  Donc il ne faut pas s’étonner que les touristes vietnamiens pètent un câble devant ces rayons alimentaires. Ils se rendent compte que les animaux ici sont mieux traités que les humains ailleurs, comme en Afrique par exemple.

Tous les Vietnamiens ne mangent pas de chien

Au sein de la société vietnamienne, il y a des classes sociales comme partout ailleurs. Il y a des paysans, des cadres, des citadins, des ouvriers, des artisans, des commerçants, etc. Avec l’évolution rapide depuis vingt ans, le rapport entre les Vietnamiens et le chien change aussi. De plus en plus de Vietnamiens ne mangent plus de chien du fait de leur statut social. Ainsi, il y a une diminution considérable et visible de mangeurs de chien dans les grandes villes comme Hanoi.

vietnam en profondeur - manger du chien

Source : pri.org

Au début des années 1990, la rue Nhật Tân était spécialisée dans ce plat nommé thịt chó. Aujourd’hui, la plupart des échoppes de cette rue sont fermées car il y a de moins en moins de clients. Même si un Vietnamien a envie de manger du chien, il ne mangera jamais le sien.

vietnam en profondeur - manger du chien

Source : people.com

Les chiens que vous trouverez dans les restaurants sont soit de l’élevage soit du vol. Il y a des voleurs professionnels qui s’infiltrent dans les quartiers résidentiels pour saisir la moindre opportunité. C’est pourquoi vous ne croisez jamais de chiens errants dans les rues car ils sont précieusement accompagnés par leur maître.

Manger du chien est une tradition dont l’origine est incertaine

Tous les Vietnamiens se mettent d’accord sur le fait que le chien possède certaines vertus. Il y en a trois : saveur culinaire, vertu médicinale et croyance superstitieuse. Au niveau médicinal, les Vietnamiens sont comme les Sud Coréens, on croit que la consommation peut nous aider à augmenter la libido. Ainsi manger du chien = viagra naturel. Le Vietnam fait partie des pays où le confucianisme joue le rôle crucial dans l’éducation familiale? Selon l’interprétation courante ce principe, il faut avoir un enfant mâle pour assurer la continuité de la lignée familiale et la pérennité du culte des ancêtres. C’est pourquoi avoir un fils est très important et la viande de chien y contribuerait quelque chose. Enfin, c’est ce qu’on croit. Sur le plan spirituel, le Vietnam subit des influences chinoises. L’Empire du Milieu nous a occupés pendant 1000 ans donc c’est difficile à s’échapper 100{d3e4d5f812ce87cec8360dc7afe3782740bc9fbe69fd0d6a2b260ed1cfa46148} à son emprise. Selon les archives, la consommation de chien en Chine remonterait au VIème siècle avant J.C. On en mangeait pour résister à l’hiver froid, chasser de mauvais esprits et le malheur. Au fil du temps, la Chine étendit son territoire vers le sud et absorba les provinces méridionales comme Canton et Guan Xi puis le Vietnam. La superstition sur la viande de chien fut exportée au Vietnam par assimilation culturelle.

vietnam en profondeur - manger du chien

Les paysans vietnamiens croient beaucoup à l’existence des dieux qui représentent la nature. Quand il y a des catastrophes naturelles, ils sont convaincus que c’est à cause des Dieux qui sont fâchés. C’est pourquoi les prêtres sont là pour organiser la prière et supplier les Dieux de foutre la paix. Lors de ces cérémonies, le chien servirait des offrandes. Il est possible que les prêtres en consommaient en cachette, à la tombée de la nuit, dans l’espoir de préserver leur magie noire.  L’idée que manger du chien aide à chasser le malheur serait à cette origine incertaine. Cette idée est encore répandue aujourd’hui. Après une année ou un mois plein de problèmes, les Vietnamiens pensent qu’ils sont maudits. Donc il faut manger du chien en espérant que le futur sera plus prometteur.

vietnam en profondeur - manger du chien

Voilà une croyance populaire qui explique une tradition culinaire! Il faut savoir que cette tradition est plutôt répandue dans le Nord Vietnam. Dans leur créativité abondante, ils ont inventé sept plats de chien. Pourquoi un tel chiffre? Les anciennes générations considèrent que le chiffre 7 symbolise les sept niveaux de l’enfer. Suite à la mort d’une personne, si elle est condamnée en enfer, il faut parcourir tous les sept niveaux de torture afin de revenir à une prochaine incarnation humaine. Donc manger du chien à travers sept plats, c’est comme si on….faisait un raccourci pour éviter l’enfer.  Sa viande est particulièrement consommée à la fin de l’année lunaire.  Les septs plats de chien deviennent un “canon” culinaire que j’ai l’occasion de savourer de temps en temps.

vietnam en profondeur - manger du chien

Pour conclure, manger du chien fait partie de la cutlure vietnamienne en vigueur. Je confirme que la viande de chien est très bonne et les septs plats sont délicieux. Si vous n’osez pas franchir le pas, c’est plus le blocage psychologique que la sensibilité de votre estomac. Et si on  mangeait dans le noir, aux yeux fermés? Seriez-vous capables de déterminer que le morceau que vous venez d’avaler est du poulet, du lapin ou du chien? Il est fort possible que cette tradition vietnamienne sera modifiée étant donné que les jeunes générations sont en contact avec la mondialisation. Quoi qu’il arrive, il est important pour vous, les voyageurs avertis, de comprendre et d’éviter de tomber dans le piège de préjugé.  Ce n’est pas parce qu’on est plus civilisé qu’on ne mange pas de chien. Regardez nos amis Sud Coréens.

Je rédige cet article comme complément par rapport à l’observation de Seth et Lise du blog sethetlise.com

Manger du chien au Vietnam
5 (100%) 3 votes
PARTAGER:

5 Comments

  1. Aurélia T. says:

    Je ne pensais pas que je lirais ton article jusqu’au bout par peur que ça soit trop choquant. Mais ton article est bien écrit et tu es resté neutre. C’est mieux.
    Même si j’aime les chiens et les animaux en général, quand j’ai fait mes études en Corée du sud, j’ai cherché à manger du chien. Par curiosité… Malheureusement, je n’en ai pas trouvé. Et on me disait que les coréens ne mangeaient plus de chien.
    Dans ton article, tu mets surtout en avant une chose primordiale pour tout voyageur : l’ouverture d’esprit. Même si on n’est pas toujours d’accord avec les uses et coutumes du pays qu’on visite, on doit les respecter. Ou alors, on n’y va pas !
    (Juste une petite faute de frappe à l’avant dernière ligne : “parce” et non “parque”.)
    J’espère que ton article va permettre aux voyageurs d’être plus tolérants, ou au moins d’y réfléchir.
    Bon continuation.

    • Salut Aurélia. Merci beaucoup pour ton commentaire. Je sais en avance que l’article sera difficile pour beaucoup de lecteurs. Mais en tant que Vietnamien de souche, j’ai le devoir d’en parler car ca fait partie de la culture du pays. Décrire un pays à l’état brut tel qu’il est, c’est la phisolophie de mon blog. La sincérité, c’est ce qui manque dans notre monde. Donc c’est sur que les gens ne viennent pas sur mon blog pour chercher un embellissement hypocrite du Vietnam. Il y a un paquet de blogs pour ca 🙂

      Merci aussi pour ta remarque sur la faute de frappe que j’ai corrigée. Cela prouve ton intérêt. Au plaisir d’échanger avec toi pour les prochains articles!

  2. Céline says:

    Salut, tres bon article. Et pour etre honnete, je ne vois pas pourquoi le chien ne serait pas un animal a manger au meme titre que les autres. Les cochons sont hyper sociables et gentils, les poules peuvent etre aussi attachantes… Je partage a 100{d3e4d5f812ce87cec8360dc7afe3782740bc9fbe69fd0d6a2b260ed1cfa46148} ton point de vue sur les differences culturelles et l’ouverture d’esprit en particulier sur la nourriture. Nous mangeons bien des escargots, ce qui semble completement hallucinant pour d’autres cultures :-). Apres, c’est toujours “l’elevage” qui me gene, quelque soit les animaux, et j’avais cru comprendre que les elevages de chiens en Asie etaient pas franchement clean et qu’ effectivement il y avait beaucoup de vol de chien errant ou domestique, et ca, c’est pas tip top.

    • Salut Céline. Effectivement, ce n’est pas l’acte de manger du chien qui est condamnable. C’est la facon de le traiter et tuer qui est critiquée. Et à ce sujet, peu importe le type d’animal, chien, cochon, vache, dinde, tout élevage malsain et abattage manquant d’hygiène est critiqué. Le problème que j’ai pu constater dans les commentaires, c’est que les gens semblent confondre les deux aspects. Pour eux, manger du chien est tout simplement signe d’un peuple incivilisé. C’est dommage

  3. Yogini says:

    Très bien écrit étant très honnête. J’attends d’autres articles.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *