Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

fête des lanternes à Hoi An

Pour le Vietnam, la fête des lanternes à Hoi An est l’équivalent du carnaval de Venise en termes d’image de marque. L’idée d’organiser cette fête remonte en 1998, c’est-à-dire juste un an avant que Hoi An soit classée par l’Unesco. L’idée vient de l’architecte polonais Kazimier Kwiatkowski qui a beaucoup contribué aux travaux de préservation de l’ancien Faifo. Selon ses recherches, les premières lanternes de Hoi An auraient apparu au cours du 17e siècle. A l’époque, Hoi An a connu une première vague d’immigration provenant de la Chine. Suite à la chute de la dynastie Ming dans l’Empire du Milieu, de nombreux Chinois ont dû quitter le pays pour éviter de se faire massacrer. Ils ont trouvé une nouvelle terre d’accueil à Hoi An et fondé par la suite des congrégations sur place. Pour atténuer le mal du pays, ils ont perduré la fabrication des lanternes, permettant d’illuminer les ruelles au soir. Au fil du temps, les lanternes constituent la culture de Hoi An. Kazimier a reconnu très tôt ce patrimoine intangible de la ville. Dans le souhait de faire revivre l’âme d’antan, il a suggéré aux autorités locales de se pencher sur l’idée de créer un festival, à l’instar des villes européennes. Sa proposition fut immédiatement adoptée. Dès la première édition en 1998, l’événement a connu un énorme succès. C’est devenu la marque différenciatrice de Hoi An, par rapport à toutes les autres villes en Asie du Sud-Est. Son côté vintage est l’attrait principal. En 2019, la ville a accueilli 3,7 millions de visiteurs internationaux, un chiffre impressionnant par rapport à sa démographie composée de 95,000 âmes.

La fête des lanternes est organisée mensuellement, au 14e jour du mois lunaire. À la nuit tombée , les habitants dans la vieille ville éteignent  toutes les lumières électriques. Dans une ambiance magique, la ville revit ses heures de gloire lorsque l’ancien Faifo était le plus important port maritime en Asie du Sud-Est au 18e siècle. On restitue son allure antique avec des lanternes partout.

Pourquoi on a choisi le 14e jour du mois lunaire pour cette fête? Selon la tradition bouddhiste, c’est le jour de la pleine lune qui est intimement lié à Bouddha de son vivant. En effet, c’est à la fois le jour de sa naissance et de son illumination. Pendant des siècles, tous les adeptes bouddhistes considèrent cette date comme l’instant de transformation sacrée.

Beigné dans la sphère bouddhiste, le Vietnam mélange un peu cette fête d’origine bouddhiste avec ses propres croyances populaires. Les coutumes veulent que les Vietnamiens fassent des offrandes pour honorer les esprits autour de leur foyer : une partie pour le culte des ancêtres, une partie pour le culte des génies. Partout, les autels sont ornés de bougies, de fruits et de fleurs, et de l’encens. En choisissant cette date, la fête des lanternes a une forte empreinte spirituelle, au-delà de l’ambiance festive.

A cette occasion, de nombreux descendants chinois de Hoi An se ruent vers leurs congrégations et temples pour rendre hommage aux Dieux protecteurs. Tous les édifices spirituels sont situés dans la Vieille ville de Hoi An, donc la partie classée par l’Unesco. N’hésitez pas à vous fondre dans la masse vietnamienne. C’est peut-être la rare occasion de croiser les vrais habitants de la ville de Hoi An dont la plupart des maisons ne sont plus habitées par les locaux.

Comme son nom indique, la thématique de l’événement concerne les lanternes. Donc, attendez-vous à l’omniprésence de cette lumière colorée dans la vieille ville ! Une cinquantaine d’ateliers de lanternes participent à cet événement culturel. Dans une superficie d’un kilomètre carré, toute la vieille ville est  éclairée par un grand nombre de lanternes colorées ayant des décorations traditionnelles et par des chandelles vacillantes.

Contrairement aux lampions en Chine, les lanternes à Hoi An sont beaucoup plus diversifiées au niveau des formes, des couleurs et des motifs décoratifs.  Vous trouverez toutes les formes que l’on peut imaginer : citrouille, ovales, cœur, etc.

La fête des lanternes a lieu entre 18h00 et 22h00 dans la vieille ville de Hoi An (la partie reconnue par l’Unesco). Le pic est entre 19h00 et 2100. Toute cette partie devient entièrement piétonne. Le secteur le plus animé se trouve sur les berges de la Rivière Hoai, entre le pont Japonais et le pont An Hoi. La plupart des animations sont plutôt conçues pour plaire à un large public, que ce soient des Vietnamiens ou des touristes étrangers.

Vous pouvez jouer aux échecs chinois, participer au jeu de Bingo (appelé « Bài Chòi») ou au jeu de casse des pots en terre cuite. Pour ceux qui aiment le son, ils peuvent se diriger vers les rives de la rivière, peuplées de jeunes femmes et d’hommes chantant des chansons populaires, récitant des poèmes traditionnels.

Hormis tous ces spectacles, les visiteurs sont aussi attirés le lancement les bougies flottantes sous forme de fleur de lotus sur la Rivière Hoai. Selon la tradition, les habitants le font pour solliciter la chance et le bonheur. Vous pouvez acheter des fleurs en papier moyennant une somme modique (entre 5,000 VND et 10,000 VND)

Une version plus romantique est la location d’une barque pour faire une balade nocturne entre des milliers de fleurs illuminées. C’est pendant cet instant précis, en 2013, que j’ai fait une déclaration d’amour à mon épouse actuelle. Je me souviens encore des frissons comme si c’était hier.

Vous avez compris, parfois, il n’est pas forcément nécessaire de voyager hors des sentiers battus pour trouver l’originalité. Dans les villes aussi touristiques que Hoi An, il suffit de creuser un peu plus et on peut trouver le perle  désirée. Je suis tombé sur les blogs qui se posent les questions à la con, genre « est-ce que la fête des lanternes est vraiment une expérience culturelle authentique ou juste une pub pour les touristes ? ». Beh alors ? Croyez-vous que le carnaval de Venise est conçu pour les Vénitiens ? Et toi, t’es pas touriste ?

Il faut bien planifier ses dates pour que le séjour à Hoi An coïncide avec le 14e jour du mois lunaire. Pour faciliter la tâche, le tableau ci-bas fait déjà le boulot de conversion !

fête des lanternes à Hoi An
5 (100%) 1 vote
PARTAGER:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *