Comprendre l’esprit du Vietnam

comprendre esprit du Vietnam

comprendre esprit du Vietnam

Lors d’une visite à la bibliothèque de l’UQAM (Université du Québec À Montréal), j’ai découvert une section entièrement consacrée à l’Indochine. C’est un véritable trésor car il y a beaucoup d’ouvrages en langue étrangère qui n’existent pas au Vietnam. C’est pourquoi je vais partager mes connaissances au fur et à mesure de mes lectures.

comprendre esprit du Vietnam

Cette fois-ci, je vous présente Nhung Agustoni-Phan, l’Esprit du Vietnam, croyances, culture et société, Editions Olizanw, 1998. Née au sud du Vietnam puis immigrée en Suisse, l’auteure a acquis la double culture, ce qui lui a permis de prendre le recul par rapport à sa propre culture d’origine. Ainsi elle donne un point de vue très intéressant sur comment l’histoire mouvementée du Vietnam a façonné la mentalité du peuple.

comprendre esprit du Vietnam

Née dans les années 1940, Nhung a passé son enfance à la fin de la colonisation française.  Dans l’ouvrage, elle retrace ses ressentiments par rapport au nationalisme et communisme très en vogue à l’époque. À travers on récit, je comprends mieux comment les colons français vivaient à l’époque et leur attachement par rapport au sud Vietnam, appelé la Cochinchine. Il faut savoir que beaucoup de Français sont nés sur le sol vietnamien et ils ont passé toute leur enfance dans une terre qu’ils considéraient comme la patrie principale. La France métropolitaine est trop loin et représente peu d’intérêt pour eux.

comprendre esprit du Vietnam

Ces Français civils ont grandi ensemble avec les Vietnamiens et une certaine fraternité s’est installée entre eux. Ainsi, tous les rapports franco-vietnamiens ne sont pas systématiquement dans une logique colonisateur – colonisé. Plusieurs Français ont défendu l’indépendance du Vietnam et boycotté le colonialisme. Alors, il est temps de réfléchir sur la présence des Français sur le sol vietnamien. Le colonialisme ne représente pas que la méchanceté. Il y a aussi l’amour, le romantisme et la solidarité.

L’auteure mène une analyse fine des influences culturelles et politiques sur l’histoire du Vietnam.  Je suis du même avis sur plusieurs points surtout au niveau du patriotisme vietnamien. A cause d’un emplacement trop stratégique, le Vietnam fait toujours l’objet de convoitise des forces étrangères. C’est pourquoi les Chinois, les Mongoles, les Français, les Japonais et les Américains ont successivement mené des campagnes militaires pour nous dominer. Pour préserver son identité culturelle et politique, le peuple vietnamien a toujours su mixer les traits culturels d’origine étrangère pour forger sa propre entité, à sa sauce.

comprendre esprit du Vietnam

On s’est battu à fond et on a réussi à repousser toutes ces forces. La préservation d’indépendance est devenue une obsession constante. Elle est tellement importante que le peuple vietnamien finit par tourner en rond sur le plan économique et politique. L’ouvrage est sorti en 1998 mais je trouve que la conclusion de l’auteure est encore d’actualité aujourd’hui. Le Vietnam actuel se trouve dans une impasse politique malgré une apparence d’un pays en plein boom économique.  Même si le pays fut libéré sous la direction du parti communiste, les dirigeants politiques actuels semblent sacrifier l’intérêt national pour conserver leur pouvoir. Dans cette optique, ils manipulent habilement les courants spirituels (bouddhisme, confucianisme, culte des héros nationaux, etc).

L’ouvrage sert à expliquer pourquoi et comment le communisme au Vietnam n’est plus qu’un habillage socialiste à orientation capitaliste sauvage. Alors, n’attendez pas à une forme du communisme à Cuba ou en Corée du Nord. Le modèle communiste vietnamien s’approche de son grand frère-ennemi chinois.

Comprendre l’esprit du Vietnam
Rate this post
PARTAGER:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *